< Retour

Celedon Guillermina

Directrice artistique

Celedon Guillermina

Bercée par un théâtre de geste mélangeant mime, danse et cirque, au sein du Teatro del Silencio, j’ai fait mes premiers pas sur scène à l'âge de 9 ans, dans "Alice Underground", qui tournera en Europe et Amérique Latine (1999-2001). En l'an 2000, je participe au spectacle "Les hommes en noir".
Puis, je joue dans "Paraiso" ( 2007-8-9) et "Musée du Bout du Monde" (2011-12-13).
De 2011 à 2014, je suis au conservatoire Jacques Ibert à Paris, suivant les cours d'Emilie Anna Maillet et d’Eric Fray et le cursus danse pour acteur de Nadia Vadori-Gauthier.
En parallèle de ma dernière année au conservatoire, dédiée à la mise en scène, j’intègre la Compagnie C.O.C / Crée ou Crève et joue dans HIC SUNT LEONES (2013-14) puis dans Patch 2016, sous la direction de Pierre Vincent Chapus.

De 2014 à 2018, je joue en France et International, dans Doctor Dapertutto (2014-17) puis dans Oh! Secours et Cap au Cimetière (2017-18) trois créations du Teatro del Silencio qui proposent un travail entre la Cie. et des groupes amateurs allant jusqu'a 70 personnes.
Cette aventure de partage et de transmission, d’amour du théâtre à travers un travail très délicat et particulier, me nourrit et m’enrichit.

En 2016-2017, je m’engouffre dans PLATEFORME, et dirige le premier spectacle de la Cie, en prenant la création à bras le corps, avec la mise en scène de "TRAFIC", une pièce qui parle de la prostitution et du trafic sexuel. Lauréat d’"Ecrire pour la Rue" puis d’"Auteurs d’Espaces" – Concours Sacd, TRAFIC joue dans plusieurs festivals de théâtre de rue . 2017 : Les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs, Chalon dans la Rue Off, Festival Sens Interdits. 2018 : Les Turbulentes, Art’R à L’Espace Périphérique –Parc de la Villette à Paris, Festival d’Aurillac In et Cergy-Soit !

J’ai la chance que le Moulin Fondu- Cie Oposito me propose de m’accompagner dans cette aventure en tant que producteur délégué.

En 2018, parallèlement, je joue dans Trauma, de Torsten Buchsteiner, à la Maison des Métallos, une pièce sur les violences faites aux femmes, mise en scène par Alexandra Lacroix et Andreas Westphalen.

En 2019, je commence des recherches, l’écriture… la création de Seul.e.s.
Touchée par les inégalités sociales. Une rencontre me frappe et mon désir de mettre le focus sur la monoparentalité, théâtralement dans les rues, me hante. Ces situations familiales, communes et banalisées m’interrogent.
Seul.e.s questionnera la solitude, la parentalité, le silence sur la précarité qui peut toucher ces familles.